fbpx

Moustiques à Bali : comment s'en protéger ?

Actualisé :
novembre 16, 2023 
L'auteur :
Alexis
Le moustiques : l’animal qui tue le plus dans le monde, et aussi en Indonésie Les voyageurs en Indonésie ont souvent peur de ses animaux dangereux les plus exotiques : serpents en tout genres, varans et autres poissons étranges… sauf que ce qui risque le plus de vous tuer en Indonésie, et de très loin, […]
moustique bali

Sommaire

Le moustiques : l’animal qui tue le plus dans le monde, et aussi en Indonésie

Les voyageurs en Indonésie ont souvent peur de ses animaux dangereux les plus exotiques : serpents en tout genres, varans et autres poissons étranges… sauf que ce qui risque le plus de vous tuer en Indonésie, et de très loin, ce sont les moustiques.

Il y a beaucoup de moustiques différents en Indonésie, et à peu près tous ceux qui sont considérés nuisibles ou dangereux pour l’être humain à l’échelle mondiale s’y trouvent :

  • Le moustique tigre Aedes albopictus, et d’autres moustiques du type Aedes, vecteurs de la dengue et du Chikungunya
  • Les moustiques du type Culex, vecteurs entre autre de l’encéphalite japonaise et de la malaria
  • Les moustiques de type Anophèle, qui transmettent la malaria

Les maladies transmises par les moustiques qu’on retrouve en Indonésie

moustique tigre bali

Les moustiques ne vous tuent évidemment jamais sur le coup. Mais ils peuvent vous transmettre certaines maladies qui peuvent être mortelles ou vous handicaper à vie. Voici les principales dont vous souhaitez vous méfier.

Le paludisme, ou malaria : une maladie ennuyeuse transmise par le moustique et présente dans de nombreuses régions d’Indonésie

Le paludisme, qu’on retrouve aussi sous le nom de Malaria, est sans doute la maladie transmise par le moustique qui est la plus grave.

Le moustique vous transmet des parasites qui envahissent vos globules rouges, et qui peuvent être très difficiles à éradiquer. Dans certains cas, c’est la mort qui vous attend, dans d’autres des séquelles à vie avec des rechutes parfois plus de 30 ans après l’infection.

Chiffrer les morts et infections de malaria en Indonésie est très complexe : l’immense majorité des personnes infectées sont dans les campagnes indonésiennes et n’ont pas forcément un accès aux soins aisé. 

La malaria est avant tout une maladie des marais et des champs qui se transmet via les animaux. En Indonésie, on la retrouve donc plutôt chez les agriculteurs et les habitants de l’Indonésie profonde.

Il n’y a pas de cas de malaria à Bali, ni dans la plupart des grandes villes de l’archipel (Jakarta, Surabaya, Yogyakarta…) et très peu sur les côtes Indonésiennes d’une manière générale.

Donc à moins d’avoir prévu de séjourner au milieu de la forêt de Kalimantan, dans une ferme au cœur de Sumatra ou au milieu de la Papouasie, vous n’avez normalement pas trop de soucis à vous faire et pas de traitement antipaludique à prévoir.

La dengue : présente à Bali et partout en Indonésie

Si vos chances d’attraper le paludisme sont nulles à Bali, et relativement faibles dans le reste de l’Indonésie, les risques d’attraper la dengue sont en revanche bien réels !

S’il y a une maladie que vous devez craindre en venant en Indonésie, Bali compris, c’est bien celle-ci. 

Contrairement au paludisme, la dengue est partout en Indonésie : dans les zones côtières mais également dans les grandes villes. 

Il n’y a pas de grosses épidémies de dengue tous les ans à Bali, mais il y a des cas en permanence. Vos chances de l’attraper même lors d’un séjour court ne restent pas nulles… Vous ne seriez pas le premier voyageur à être cloué à un lit ou à l’hôpital à cause d’une piqûre de moustique durant vos vacances à Bali.

Il y a quatre types de dengues, des plus bénignes aux plus graves qui font tendre vos plaquettes sanguines vers zéro et créent des hémorragies internes… Malheureusement, avoir eu une première infection de dengue dite “bénigne” (ça reste relatif) vous vaccine pour ce type mais vous expose bien plus à une forme grave grâce à l’effet merveilleux de ce que les experts appellent les “anticorps facilitants”.

La dengue a en plus la fâcheuse tendance à tuer des enfants

Personnellement, j’ai eu la dengue (une forme bénigne) durant une épidémie de dengue à Bali, et je pense ne connaître quasi personne ayant vécu longtemps en Indonésie qui n’a pas eu au moins une fois la dengue. Et j’en connais quelques-uns qui ont fini à l’hôpital en observation, car leurs plaquettes commençaient à être extrêmement peu nombreuses… Mieux vaut avoir une bonne assurance si cela vous arrive.

larves moustiques

L’encéphalite japonaise : une maladie exotique transmise par un moustique qu’on trouve dans toute l’Indonésie

L’encéphalite japonaise est une maladie qu’on retrouve dans toute l’Indonésie, y compris à Bali. 

Elle fait globalement moins de bruit que la dengue, mais elle peut faire presque autant de dégâts, lorsque ce n’est plus. Si la plupart des infections passent inaperçues, une fois sur 250 cas, l’encéphalite se développe avec des symptômes très graves (fortes fièvres, convulsions, coma…) qui laissent des séquelles mentales graves dans presque 30% des cas.

Donc même si les chances que cela vous arrive sont faibles, l’encéphalite japonaise reste une maladie à prendre au sérieux.

Il y a en revanche une bonne nouvelle : il y a un vaccin qui vous protège bien pendant un an ou deux.

Vous pouvez donc acheter un vaccin en pharmacie en France, en Suisse ou ailleurs et vous faire vacciner avant de partir en Indonésie si vous avez peur de l’attraper. Ca fera au moins une maladie transmise par les moustiques que vous êtes quasi sûr de ne pas attraper (pour les autres c’est quand même moins gagné) !


Le Chikungunya : présent en Indonésie mais pour le moment assez rare

Le Chikungunya est potentiellement présent sur tout l’archipel Indonésien, mais il ne semble pas y avoir eu de poussée majeure et généralisée du virus pour le moment (croisons les doigts).

J’ai entendu parler de quelques cas ici et là, donc c’est certain que le virus circule, mais il ne fait pas autant de dégâts (pour l’instant) que la dengue ou la malaria.

Les heures où les moustiques sont les plus actifs à Bali

Les moustiques sont les plus nombreux et actifs lorsqu’il fait sombre voire noir.

En pleine journée, vous n’avez donc pas trop à vous en faire, sauf si vous êtes dans un lieu peu éclairé comme une pièce en intérieur ou abrité du soleil comme en forêt.

Le coucher du soleil est en général une période particulièrement dangereuse où de nombreux moustiques se réveillent.

La nuit et le matin avant le lever du soleil sont également à risque.

Quelles sont les parties du corps où les moustiques d’Indonésie piquent le plus souvent ?

Les moustiques qu’on retrouve en Indonésie ont un comportement un peu différent de ceux qu’on retrouve en Europe.

Déjà, ils sont souvent plus petits et très peu bruyants. Ils sont donc plus difficiles à identifier, mais au moins ils ne vous sifflent pas dans l’oreille toute la nuit…

Ils volent souvent très bas, beaucoup plus bas que les moustiques qu’on retrouve en Europe. Ils adorent piquer les chevilles, les pieds et les jambes en priorité.

Cela ne veut pas dire que vos bras, épaules et autres parties du corps n’ont aucune chance de se faire piquer pour autant. Mais en général, si vous commencez à avoir des piqûres sur les bras ou le reste du corps, c’est que vos pieds et chevilles sont déjà bien amochés !

Je vois d’ailleurs beaucoup de touristes avec des chevilles, pieds et mollets qui ont l’air… disons affectés, alors que le reste du corps a l’air intact. 

Quels sont les lieux où vous êtes le plus susceptible de vous faire piquer par les moustiques à Bali ?

Les moustiques adorent les lieux sombres, mais surtout humides, voire très humides. Ils ont besoin d’eau stagnante pour survivre et se reproduire. Naturellement, on les retrouve donc en masse dans les lieux suivants.

Les rizières : des lieux où il y a de nombreux moustiques

Les rizières sont des vrais repaires à moustiques à la nuit tombée. Oui, une villa ou un hôtel avec vue sur la rizière est magnifique.

Mais ce qu’Instagram ne vous dit pas, c’est que la beauté du riz verdoyant du jour repose… dans de l’eau stagnante ou quasi stagnante. Si vous avez une jolie vue sur la rizière, attendez-vous à quelques (euphémisme) moustiques la nuit.

Si vous conduisez un scooter entre les rizières de nuit, pensez également à fermer la bouche. Après, c’est plein de protéines il paraît.

Les jardins (surtout après la pluie) : très fournis en moustiques à la tombée de la nuit

Un jardin, même sans plan d’eau apparent, reste un repaire à moustiques, surtout lorsque le soleil tombe.

L’humidité des plantes, surtout en saison des pluies, est amplement suffisante pour de nombreuses espèces de moustiques de Bali. Et si votre jardin est peu ventilé ou que c’est la saison des pluies, attendez-vous à faire des rencontres.

Personnellement, j’ai un petit jardin très peu venté, et je ne peux m’aventurer sans anti-moustiques de nuit dedans… saison des pluies ou non !

jardin moustique bali

L’intérieur des maisons mal éclairées et / ou ventilées : de bon repaires à moustiques

Les moustiques peuvent être présents même en journée dans l’intérieur des maisons ou des bureaux, surtout si elles ne sont pas climatisées.

On peut les retrouver dans tous les lieux non ventilés : sous les tables, près des canapés, sous votre bureau et bien sûr dans les chambres.

Les salles de bain à l’indonésienne, c’est-à-dire celles avec un grand bac d’eau (forcément un peu stagnante) au lieu d’une douche sont également des bons endroits où se faire dévorer si vous ne faites pas attention.

Comment vous protéger des moustiques à Bali ?

Les moustiques de Bali et les maladies qu’ils apportent ont beau faire peur à juste titre, il y a en réalité plusieurs astuces à connaître pour éviter presque à chaque fois de se faire piquer.

Utiliser des insecticides anti-moustique au DEET sur votre peau comme Soffel ou Autan : de loin le plus pratique et efficace

Les insecticides anti-moustiques à base de DEET à mettre sur la peau qu’on trouve absolument partout dans le commerce en Indonésie sont très efficaces contre les moustiques tropicaux et très peu chers.

Vous n’avez en réalité pas besoin d’acheter d’insecticides spéciaux pays tropicaux en France, en Suisse ou en Belgique. Ils sont souvent très chers, ils puent (si, quand même) et vous trouverez aussi efficace et moins cher dans n’importe quel “minimart” de l’archipel indonésien.

Il y a plusieurs marques d’anti-moustiques très efficaces en Indonésie. Soffell est sans doute la plus connue et la plus répandue : vous trouverez des anti-moustiques en forme de crème ou de spray selon ce que vous préférez. L’autre marque connue est Autan et est également très répandue.

Très franchement, juste en mettant du Soffell ou de l’Autan sur votre peau avant la tombée de la nuit, vous diminuez déjà de95% les risques de piqûres dans les lieux à risque.

Porter des pantalons longs : une bonne solution pour éviter les piqûres aux jambes

Porter des pantalons longs peut vous aider à réduire les piqûres de moustiques si vous avez remarqué qu’ils aimaient bien vos mollets ou chevilles comme c’est souvent le cas.

C’est une bonne option si vous souhaitez éviter de vous tartiner à l’insecticide anti-moustique au DEET, ou d’en mettre juste sur vos pieds.

Lavez-vous régulièrement si vous transpirez beaucoup

La transpiration est l'une des choses qui attire les moustiques et favorise grandement les piqûres. Lorsque vous avez la transpiration qui colle à la peau dans la chaleur moite d'Indonésie, vous remarquerez rapidement que les moustiques ont une certaine tendance à vous déguster plus que d'ordinaire.

Il n'y a pas de recette miracle : il faut se doucher. Cela ne règlera pas 100% de vos problèmes de moustiques, mais vous pouvez au moins éliminer un des facteurs qui les attire en premier lieu.

L’insecticide en bombe, en spirale ou en diffuseur : toujours utile lorsque vous tombez sur une chambre infectée

Si vous séjournez dans une zone où les moustiques sont dans votre chambre, vous trouverez facilement dans le commerce tout l’arsenal pour vous en débarrasser : insecticides en bombe, spirales à brûler, diffuseurs… il y en a pour tous les goûts.

En général ils sont plutôt efficaces en intérieur, mais ils ne vous seront pas d’une grande aide en extérieur, où il vaut mieux privilégier le Soffell…

La climatisation : une bonne option pour tenir les moustiques de Bali hors de votre lit

Les moustiques n’aiment pas l’air frais et sec de la climatisation, ni le ventilateur qui leur crache dessus.

Une bonne méthode de les tenir à l’écart est donc tout simplement de mettre la clim, ce qui limite vraiment le nombre de candidats à l’entrée.

Bien sûr, si votre chambre est infestée de moustiques en premier lieu, allumer la climatisation ne sera ni suffisant pour les faire partir et encore moins pour les tuer. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !

Les hôtels de Bali traitent-ils contre les moustiques ?

Beaucoup se demandent si les hôtels et autres lieux d’hébergement peuvent aider à ne pas se faire piquer contre les moustiques. En général, la réponse est oui.

Beaucoup d’hôtels de Bali traitent leur jardins et autres espaces vulnérables contre les moustiques

De nombreux hôtels de Bali démoustiquent leurs jardins et les alentours en vaporisant des insecticides…partout. C’est surtout le cas durant les épidémies de dengue, mais certains ont simplement intégré la démoustication dans leur gestion et le font à intervalles réguliers.

Vous pouvez donc croiser des types un peu bizarres avec des sortes d’outils qui ressemblent étrangement à des fusils mitrailleurs et qui vaporisent vraiment de manière puissante ! S’ils vous disent de ne pas rester dehors pendant l’intervention, ne restez pas dehors !

Avoir peur des moustiques à Bali et dans le reste de l’Indonésie est plutôt rationnel. Ces petites bêtes peuvent littéralement vous tuer.

Voici comment vous prémunir de leurs piqûres et vous éviter un séjour à l’hôpital.

Certaines chambres d’hôtels vulnérables offrent des lits équipés de moustiquaires

Dans certains lieux de montagne, dans les bungalows et cabanes ouvertes sur l’extérieur ou simplement sans aucune climatisation, vous pouvez tomber sur un lit avec une moustiquaire.

Attention, c’est loin d’être la norme pour autant, surtout dans les hôtels balinais des stations balnéaires qui n’en sont presque jamais équipés.

Conclusion

Oui les moustiques à Bali, et plus généralement dans le reste de l’Indonésie, restent un problème.

Si Bali, les grandes villes Indonésiennes et les côtes sont plutôt protégées du paludisme, la dengue et l’encéphalite japonaise restent des risques non négligeables.

Pour se protéger, rien n’est mieux que l’insecticide au DEET à porter directement sur sa peau. On les retrouve partout en Indonésie sous les marques Soffell et Autan, pas besoin de les acheter à prix fort chez vous !

Articles Similaires

voir plus / catégorie 
19/04/2024
Argent et monnaie à Bali : ce qu'il faut savoir

La gestion de l’argent, des devises et des moyens de paiement à Bali peut parfois un peu dérouter, surtout lorsque vous vivez en Occident. Voici ce qu’il faut savoir pour gérer votre argent, vos thunes ou votre maille lors de votre séjour à Bali.

Voir Plus
13/11/2023
Humidité et chaleur tropicale : comment y survivre ?

L’humidité à Bali, et plus généralement dans le reste des pays de l’Asie du Sud Est, peut être assez difficile à supporter pour les néophytes.

Si vous êtes nouveau dans un climat tropical ou que votre séjour à Bali est sérieusement compliqué par l’humidité ambiante, voici quelques conseils pour tenter d’y survivre.

Voir Plus
11/11/2023
Quelles sont les langues parlées à Bali ?

Les langues parlées à Bali sont un sujet qui revient souvent et qui est parfois mal compris, surtout par les occidentaux qui ne sont généralement habitués qu’à utiliser une langue ou deux maximum.

Voici les langues parlées et régulièrement utilisées à Bali.

Voir Plus
29/10/2023
Comment envoyer de l’argent en Indonésie ?

Envoyer de l’argent en Indonésie, que cela soit depuis l’Europe ou ailleurs, peut être un petit casse tête lorsqu’on le fait pour la première fois. Voici comment transférer de l’argent vers un compte indonésien en toute simplicité.

Voir Plus
28/10/2023
Bali Belly : Comment éviter la tourista ?

Le fameux bali belly, autrement connu sous le joli nom de tourista ou encore diarrhée du voyageur, est quelque chose de très probable et qui peut vraiment ruiner vos vacances en Indonésie. Voici comment s’en prémunir.

Voir Plus
24/10/2023
Quels sont les animaux dangereux de Bali ?

Tous les animaux de Bali ne vous veulent pas du bien. Voici la liste des animaux dangereux de Bali qu’il vaut mieux éviter si vous les croisez.

Voir Plus
23/10/2023
Tremblements de terre en Indonésie : ce dont il faut être conscient

Avoir peur des tremblements de terre en Indonésie est plutôt rationnel. L’Indonésie est un des pays les plus touchés par les séismes, qui font des dizaines de morts chaque année.

Voici ce que vous devez savoir si vous prévoyez un voyage en Indonésie, Bali compris.

Voir Plus
18/10/2023
Gojek, l'Uber Indonésien, mais en mieux

Gojek est une application de type “Uber” qui met en relation des personnes offrant des services avec des personnes qui cherchent ces services.

L’application Gojek est de loin la plus utilisée en Indonésie, et vous pouvez tout faire ou presque depuis cette dernière. Un indispensable aussi bien pour les vacances que pour l’expatriation.

Voir Plus
cross